Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
28/05/2017 n 12:11
ACCUEILn Article n°143.1 n 04/05/17 n 17:52 n Editeur : csv
Actualités 17/5 - mai 2017


Au fil de l'actualité locale mais aussi avec notre regard sur les évènements nationaux et internationaux, ce site vous invite à entrer dans la culture de la non-violence, de la "régulation sans violence des conflits" et à découvrir le MAN, Mouvement pour une Alternative Non-violente et son relais en Aveyron...


Fin de 40 jours de grève de la faim pour 1740 prisonniers palestiniens
28 mai 2017

1740 prisonniers palestiniens viennent de mettre un terme à 40 jours de grève de la faim après qu'un accord humanitaire ait enfin été signé avec Israël :

-


Voir le texte de Ziad Medoukh : "Quarante jours de grève de la faim de nos prisonniers palestiniens"

Voir l'article du courrier international du 27 mai : Pour les prisonniers palestiniens, “la grève de la faim est finie” :

"Depuis quarante jours, des centaines de détenus palestiniens protestaient contre leurs conditions de vie dans les prisons israéliennes par une grève de la faim. Elle vient de s’achever..."

Lire la suite




Le désarmement nucléaire, c'est maintenant : la
campagne se termine

20 mai 2017

La Campagne initiée par le MAN, "Stop à #LaBombe" , en vue d'interpeller les candidats aux présidentielles, est arrivé à son terme.
Merci à celles et ceux qui ont signé et participé de quelque façon que ce soit. Cette campagne a été ponctuée de (modestes) victoires que le MAN tenait à fêter avec vous !


-


La pétition à récolté près de 13300 signatures.

La vidéo de notre campagne a été visionnée...

Lire la suite


Pour une démilitarisation des commémorations nationales
15 mai 2017

Lors de la cérémonie qui a officiellement investi Emmanuel Macron président de la République, celui-ci a remonté l'avenue des Champs-Elysées à bord d'un véhicule militaire, escorté de la garde républicaine, avant de rendre hommage au Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

-


Sur son blog, Alain Refalo s'interroge sur le lien entre cérémonies républicaines et militarisation :

"La France a un goût prononcé pour les commémorations qui, chaque année, de façon immuable, se succèdent, tant à Paris que dans chaque ville et village du pays. Une douzaine de journées nationales commémoratives ont été instituées par l’Etat en souvenir d’événements et d’acteurs de ces événements qui ont marqué l’histoire de la nation : journée du souvenir des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie, journée du souvenir des victimes et héros de la Déportation, fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme, commémoration de la victoire du 8 mai 1945, journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition, journée de la Résistance, journée d’hommage aux morts pour la France en Indochine, appel du 18 juin du Général de Gaule, journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France, journée d’hommage aux Harkis, Armistice du 11 novembre. Il est possible que j’en oublie… A ces journées instituées, il faut ajouter les anniversaires particuliers : centenaire de la guerre de 14-18, anniversaire du Débarquement (à chaque décennie), etc. Ce sont souvent l’occasion de grandes célébrations médiatiques et politiques, où très souvent la parade militaire tient une place de choix..."

Lire la suite



La violence n'est pas éducative
9 mai 2017

Dans l'émission Franceinfo junior du 9 mai 2017, Marie Derain, ancien défenseur des enfants, répond aux questions de 3 enfants de CM 2 sur les sanctions et la violence à l'encontre des enfants : "pourquoi a-t-on des gifles à tous les âges ? Pourquoi dans le passé donnait-on le fouet aux enfants ? Pourquoi ne donne-ton pas d'autres punitions car une gifle, l'enfant ne va pas comprendre ? Pourquoi la personne qui gifle souvent ne répond pas quand on lui demande qu'est-ce qu'on a fait ? Est-ce qu'on a le droit de faire des punitions collectives alors que c'est, je crois, interdit ?"

-


"Deux enseignantes de Haute-Loire sont en procès pour des violences présumées envers des enfants de leur classe..."

Lire la suite



Jean-François Bernardini rencontre les jeunes du lycée la Roque à Rodez
4 mai 2017

Jean-François Bernardini intervenait le 28 avril dans la grande salle du lycée la Roque. Le chanteur du groupe I Muvrini, qui se produisait également le soir à l'amphithéâtre de Rodez a sensibilisé les jeunes du lycée sur la non-violence. Cette initiative a pu voir le jour à l'initiative de membres du MAN Aveyron et de l'IFMAN sud-ouest et avec le soutien de la fondation UMANI.

-


"Je suis venu vous parler de quelque chose que j'ai à cœur" : pendant plus de 1h30, dans un silence attentif, Jean-François Bernardini a tenté d'expliquer ce qu'est la violence, comment elle fonctionne et comment on peut...

Lire la suite

Lire les actualités précédentes



Edité par csv, le 28/05/17 à 09:50

Commenter l'article 143 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >

Désarmement nucléaire :
conférence avec
Hervé de Truchis


-

Voir le compte-rendu






Objectif : 10 000 signatures !

-

Rejoignez la campagne du MAN










cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




Participez aux ateliers de communication relationnelle proposés par l'IFMAN





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN





-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1288 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 42597

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site