Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
19/11/2017 n 17:42
ACCUEILn Article n°19.1 n 17:28 n 12/01/09 n Editeur : csv
Actualités 2009/2 - janv 09

Prochain cercle de silence à Rodez le 27 janvier
20 janvier 2009

-Lorsque la parole n'est plus entendue, le silence est parfois plus fort que cette parole. C'est le sens du nouveau logo des "cercles de silence". Ceux-ci sont nés à Toulouse en janvier 2008.

Ils veulent attirer l'attention et créer un mouvement d'indignation, de protestation et de mobilisation contre une politique inhumaine et contraire à la déclaration universelle des droits de l'homme signée par la France.

Leur nombre ne cesse de croître. Ils sont désormais 100 en France.


Un prochain cercle de silence sera formé à mardi 27 Janvier à 18h, carrefour St Etienne, à Rodez. le MAN Aveyron vous invite à le rejoindre.

Son objectif est :


- de dénoncer l’existence de centres de rétention : dans notre région à Cornebarrieu près de Toulouse,

- de d'attirer l’attention sur les conditions de vie carcérales dans ces centres de rétention,

- de dénoncer la politique des quotas de reconduite à la frontière,

- d'informer la population locale des conditions de vie des étrangers en Aveyron.

Le cercle de silence est une action non violente de protestation qui rassemble des femmes et des hommes de divers horizons philosophiques, politiques et religieux.
Toute personne qui veut manifester son soutien peut nous rejoindre dans le silence, même pour un court moment.


Voir la nouvelle présentation des cercles de silence en Aveyron.


Bombes à uranium appauvri à Gaza : un communiqué d'ACDN
18 janvier 2009

-
Dans un article très documenté, Jean-Marie Matagne, président d'ACDN (Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire) et Paolo Scampa, président de l'A.I.P.R.I. (Association Internationale pour la Protection contre les Radiations Ionisantes) font le point sur le armes à Uranium Appauvri très probablement utilisées pendant les bombardements de Gaza, "des armes triplement criminelles : en tant qu’armes de guerre ; en tant qu’armes génocidaires ; en tant qu’armes écocidaires".

Les auteurs parviennent à la conclusion qu'"Il pourrait y avoir jusqu'à 30 tonnes d’Uranium Appauvri dans la nature de Gaza et de ses environs", or "un tiers de gramme d’Uranium Apauvri inhalé peut rendre gravement malade un militaire américain et le faire mourir. Il n’en faut pas davantage pour tuer à petit feu un homme, une femme ou un enfant, à Gaza, à Sderot ou ailleurs." :

"Un génocide est l’extermination d’un groupe humain. Les armes à Uranium Appauvri sont des armes d’extermination. Elles frappent de façon indiscriminée une population entière, jusque dans son patrimoine génétique. Le groupe humain qu’elles frappent est la population qui en respire ou en ingère les retombées. Ce groupe ne se limite donc pas selon ses appartenances politiques, nationales, religieuses ou ethniques. S’il en est la victime prioritaire pour des raisons physiques et météorologiques, aucune frontière ne protège ses voisins de partager son sort tragique.

En ce sens, l’utilisation sur la bande de Gaza d’armes à Uranium appauvri, en l’occurrence de bombes GBU-39 et probablement d’autres armes à UA, constitue bien, à double titre, un crime contre l’humanité : l’humanité des Gazaouis, l’humanité en général.

C’est pourquoi l’humanité tout entière, à commencer par le peuple israélien, doit se mobiliser pour faire cesser immédiatement ce crime."

Lire l'article complet sur ACDN


Quelques articles sur Gaza
17 janvier 2009


-


- "Le temps des justes" par Gideon levy - article du quotidien israëlien Haaretz :

"Quiconque justifie cette guerre justifie également tous ses crimes. Quiconque la considère comme une guerre défensive doit porter la responsabilité morale de ses conséquences. Quiconque encourage aujourd’hui les politiciens et l’armée à la poursuivre devra aussi porter la marque de Caïn qui sera gravée sur son front après la guerre. Tous ceux qui soutiennent cette guerre soutiennent aussi l’horreur." Lire sur le site de Bil'in


- "Un fardeau injustifiable pour les populations civiles"

"La revue médicale britannique The Lancet accuse les forces israéliennes d'"atrocités" dans la bande de Gaza et reproche aux responsables médicaux du monde entier leur silence "complice" devant la destruction des systèmes de santé, dans un éditorial rendu public cette semaine." Lire


- La marine israëlienne bloque le bateau "spirit of humanity" en eau internationale

Le bateau affreté par le mouvement non-violent Free Gaza, après avoir réparé une avarie, est reparti jeudi vers Gaza...

"le SPIRIT OF HUMANITY, un bateau se dirigeant vers Gaza avec des fournitures médicales pour les hôpitaux, a été encerclé par cinq navires de guerre israéliens à 100 miles de la côte. À son bord se trouvent des médecins, des journalistes, des militants des droits de l’homme et plusieurs membres de Parlements européens, au total 36 passagers de 17 nations différentes. Un navire lui a coupé la route et a exigé par radio qu’il fasse demi-tour, sinon a-t-il dit « Nous ouvrons le feu ». Lire sur Agoravox


- La Deuxième Mort du Judaïsme par Eric Hazan

Eric Hazan est le directeur des éditions La Fabrique, qui publient nombre d’auteurs palestiniens et israéliens contre l’occupation :

"Les millions de juifs qui ont été exterminés par les nazis dans les plaines de Pologne...
Tous ces gens sont morts et on ne les ressuscitera pas. Mais ce qui se passe en ce moment à Gaza les tue une seconde fois. On dira que ce n'est pas la peine de s'énerver, qu'il y a tant de précédents, de Deir Yassin à Sabra et Chatila. Je pense au contraire que l'entrée de l'armée israélienne dans le ghetto de Gaza marque un tournant fatal. Lire sur le site de l'Union des Juifs pour La Paix

photo : Yannis Behrakis / Reuters


"La violence n’est pas une fatalité, mais…" - un texte de Jean-Marie Muller
16 janvier 2009



"La violence n’est pas une fatalité. Elle n’impose jamais d’elle-même ses lois. Mais dès lors que les hommes l’ont choisie, il devient fatal qu’ils subissent ses lois. Et celles-ci sont implacables. Inflexibles. Accablantes. Cruelles. Féroces. Immorales. Inhumaines enfin. Les conséquences de la violence sont scandaleuses. Horribles. Ignominieuses. C’est sa logique. Une logique froide qui ne se laisse pas contrarier par les cris d’indignation..."



Lire la suite sur le site du MAN


La violence n’est pas une solution - communiqué du MAN
16 janvier 2009



"Face à la situation dramatique à Gaza, le MAN demande l’arrêt immédiat de toutes les opérations militaires et le retrait de l’armée israélienne des territoires palestiniens. La communauté internationale en général, et la France en particulier, doivent se donner les moyens d’imposer un cessez le feu et veiller à ce que les résolutions de l’ONU sur la région soient enfin mises en application. Sans cela, aucun retour au politique et aucun dialogue direct ne seront possibles.

Le MAN rappelle qu’il n’existe aucune solution militaire : l’escalade de la violence ne pourra en aucun cas assurer la sécurité des Israéliens comme des Palestiniens. Les habitants de Gaza comptent leurs morts, que les plus désespérés s’apprêtent déjà à venger. Comment les Israéliens qui aujourd’hui participent à ces massacres pourront-ils continuer à vivre normalement ? On sait bien que la violence détruit ceux qui la subissent mais aussi ceux qui l’exercent..."




Lire la suite sur le site du MAN


Mort de Arne Naess, père de l'"écologie profonde" et militant non-violent
15 janvier 2009


-Le grand philosophe norvégien Arne Næss est mort ce lundi 12 janvier. Il avait 96 ans. On lui devait l'invention du concept de «deep ecology» ("écologie profonde") dans les années 1970.

Spécialiste de philosophie des sciences, mais aussi de Spinoza et de Gandhi ("une des personnes qui l'a le plus influencé"), pacifiste, il s'était consacré à partir des années 1970 à définir ce qu'il appelait «l'écosophie», et qui consistait en une véritable révolution dans notre vision du monde. Sans elle, en effet, il considérait que «l'écologie ne peut fournir aucun principe d'action, aucun motif capable de stimuler les efforts politiques et individuels».

Soucieux d'accorder pratique et théorie, il s'était par exemple enchaîné avec succès , en 1970, avec 300 personnes pour empêcher la construction d'un barrage près de la cascade de Mardalsfossen, au nord de son pays.

Il avait écrit sur la non-violence dans son livre "Écologie, communauté et style de vie"

Lire la suite


Atelier : comment décrypter la publicité ?
13 janvier 2009

-
Un second atelier organisé par le MAN-Aveyron :

"Décrypter la publicité"

aura lieu à Rodez

le samedi 17 janvier

de 14h à 17h

à la pépinière des associations,
rue sainte Catherine

Au programme : analyse d'un clip vidéo destiné aux enfants

Il est possible de rejoinde le groupe pour ceux qui n'auraient pas pu venir à la première séance.

cet atelier est organisé dans le cadre de la campagne du MAN : "Télé : pas de PUB à la télé pour les enfants de moins de 12 ans"


Gaza : témoignages, réflexions, propositions...
13 janvier 2009

- "NOUS SOMMES ENTRES DANS LA BANDE DE GAZA" Par Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement Européen

Luisa Morgantini, Vice Présidente du Parlement européen, et la délégation de députés européens sont entrées dans la Bande de Gaza, le 11 Janvier 2009, par le poste frontière de Rafah. Parmi eux, Hélène Flautre, député européenne française des Verts et présidente de la sous-commission des droits de l'Homme du Parlement européen...

- Free Gaza : "nous arrivons mardi"

Le bateau du Mouvement Free Gaza, le SPIRIT OF HUMANITY, a quitté le port de Larnaca (Chypre) le lundi 12 janvier à midi, pour une mission d’urgence à Gaza assiégée. Le bateau transportera des médecins désespérément nécessaires, des journalistes, des travailleurs pour les droits de l’homme, et des membres de plusieurs parlements européens, ainsi que des fournitures médicales. Parmi eux, Gilles Jacquier, Journaliste à France 2...

- "La guerre est faite de mensonges" par Uri Avnery, pacifiste israëlien sur le site de l'Union juive française pour la paix :

"La guerre – toute guerre – est faite de mensonges. Qu'on l'appelle propagande, ou guerre psychologique, on accepte qu'un pays en guerre a le droit de mentir. Quiconque parle vrai peut-être considéré comme un traître.

Le problème est que la propagande convainc d'abord le propagandiste. Et quand l'on s'est convaincu que le mensonge est la vérité et la falsification la réalité, on ne peut plus prendre de décision rationnelle..."

- "Se peut-il que cette guerre soit le laboratoire des fabricants de mort ?" deux médecins norvégiens à Gaza témoignent dans le Monde

"Des blessés d'un type nouveau – adultes et enfants dont les jambes ne sont plus que des trognons brûlés et sanguinolents – ont été montrés ces derniers jours par les télévisions arabes émettant de Gaza. Dimanche 11 janvier, ce sont deux médecins norvégiens, seuls occidentaux présents dans l'hôpital de la ville, qui en ont témoigné...

Les médecins norvégiens, eux, se sont trouvés obligés, ont-ils dit, de témoigner de ce qu'ils ont vu, en l'absence à Gaza de tout autre représentant du "monde occidental" - médecin ou journaliste : "Se peut-il que cette guerre soit le laboratoire des fabricants de mort ? Se peut-il qu'au XXIe siècle on puisse enfermer 1,5 million de personnes et en faire tout ce qu'on veut en les appelant terroristes ?"


- Trop c'est trop : il faut maintenant passer au boycott ! par Naomi Klein, auteur de "No logo" et de "La statégie du choc" :

"Il est temps. Il est grand temps. La meilleure stratégie pour mettre fin à l’occupation de plus en plus sanglante est de faire en sorte qu’Israël fasse l’objet d’un mouvement comme celui qui mit fin à l’apartheid en Afrique du Sud...

Les sanctions économiques constituent l’outil le plus efficace de l’arsenal non violent : ne pas les appliquer relève de la complicité."


Lire les actualités précédentes
Edité par csv, le 05/04/09 à 19:09

Commenter l'article 19 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Violence à la télévision
Quelle éducation aux images ?

-

par Marcel Frydman
Sébazac - la doline
13 octobre - 20h30
PAF











cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




Participez aux ateliers de communication relationnelle proposés par l'IFMAN





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN





-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1327 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 19357

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site