Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
19/01/2019 n 23:28
ACCUEILn Article n°10.1 n 24/07/08 n 08:09 n Editeur : csv
Actualités 2008/10 - juil 2008


Pas de mise à jour du site durant les congés d'été.
Ce site sera réactualisé le 25 août 2008. A bientôt !


Politique des quotas de reconduite à la frontière : cercles de silence à Rodez
31 juillet 2008

Un nouveau "Cercle de Silence" a eu lieu mardi 29 juillet à Rodez, organisé par le collectif des réfugiés.

Ses participants dénoncent la dégradation progressive de la situation par petites touches : complication des procédures, menaces financières sur les associations d'aide aux immigrés, raccourcissement des délais d'expulsion...

Le MAN Aveyron s'associe au collectif des réfugiés de Rodez.

-


Un nouveau cercle de silence sera organisé le mardi 26 août à 18 heures à Rodez devant la préfecture.

Info sur les cercles de silence à Rodez

Voir la campagne de cartes postales à Carla Sarkozy : "les cages de la république"

Campagne de la CIMADE pour le droit des couples mixtes à vivre en famille



Paris : jeûne du 3 au 9 août 2008 pour l’abolition des armes nucléaires
31 juillet 2008

-

Comme tous les ans depuis 24 ans, la Maison de Vigilance de Taverny, installée proche du P.C. de la la force de frappe française organise un jeûne de protestation contre les armes nucléaires.

Ce jeûne aura lieu à Paris, au champ de mars (place Joffre) du 3 au 6 août 2008.


"L’abolition des armes nucléaires est un sujet d’actualité brûlant. Les programmes de modernisation des pays dotés de cette arme sont relancés, la France en tête avec son nouveau missile M51 en cours de mise au point..."


Lire le communiqué sur le site de la Maison de Vigilance



Appel de 70 deputés européens pour l'abolition des armes nucléaires
31 juillet 2008

-
*g*
A l'occasion du 40 ème anniversaire du traité de non-prolifération, plus de 70 députés européens ont signé le 1 juillet une déclaration de soutien à la convention délimination des armes nucléaires.


L'appel réclame des négociations multilatérales pour empêcher la prolifération et pour réaliser le désarmement nucléaire sans discrimination par une convention d'armes nucléaires...

Parmi les signataires français : Michel Rocard, Francis Wurtz, Hélène Flautre, Alain Lipietz, Jean-Luc Bennahmias et Daniel Cohn-bendit

Lire le communiqué sur le site du Mouvement de la Paix





Hommage à Jean-Jacques de Félice
29 juillet 2008

-
Jean-Jacques de Félice vient de nous quitter.

Avocat des objecteurs de conscience et des paysans du Larzac, des Kanaks et des sans-papiers, il s'était dernièrement engagé pour le soutien de Marina Petrella. Il était membre du comité de parrainage de la coordination française de la décennie la culture de non-violence et de la paix.

Communiqué de la Coordination française de la Décennie :

"Avec la mort de Jean-Jacques de Felice, la Coordination française pour la Décennie de la culture de non-violence et de paix perd un membre de son comité de parrainage et un ami dont l'engagement en faveur de la justice et de la paix par la non-violence fut exemplaire tout au long de sa vie professionnelle et de sa vie militante qui furent d'une rare unité.

Responsable de mouvements de jeunes protestants et avocat au barreau de Paris, Jean-Jacques de Felice commença sa carrière en défendant des enfants, dont des enfants algériens des bidonvilles de Nanterre. Il fut alors appelé pour défendre des militants de l'indépendance algérienne ainsi que des insoumis et des objecteurs de conscience pendant la guerre d'Algérie. Membre de la branche française du Mouvement international de la Réconciliation (MIR), du Mouvement d'action judiciaire (MAJ) et du comité central de la Ligue des Droits de l'Homme, dont il fut vice-président, Jean-Jacques de Felice travailla aussi avec la Cimade et le Gisti et fut l'avocat des militants anti-apartheid en Afrique du Sud, des déserteurs de la guerre du Vietnam, des paysans révoltés du Larzac, de l'avocat Klaus Croissant, des réfugiés italiens accusés de terrorisme, des Kanaks de Nouvelle-Calédonie et des sans-papiers.

Il était intervenu lors de notre assemblée générale en avril 2007 puis, en mai dernier, dans un carrefour du 3e Salon de Initiatives de paix que nous avons organisé à Paris. A chaque fois, il défendait, avec la douceur et la gentillesse mais aussi la clarté de jugement qui le caractérisaient, l'importance et l'urgence d'une éducation à la non-violence et à la paix pour tous à l'école."

Voir aussi le communiqué de la Ligue des Droits de l'Homme (dont JJ de felice a été vice-président)

Photo de la fin des année 70 avec François Roux à Millau pour la défense des paysans du Larzac.




Joan Baez : "on ne donne pas assez crédit à tous ces militants de la non-violence pour le résultat obtenu"
29 juillet 2008

-
Joan Baez achève une tounée de spectacles en Europe. Dans un entretien au Monde, elle parle de sa rencontre avec Luther King, de ses engagements non-violents, de son attirance pour Obama :

"J'ai été littéralement bouleversée par un prêcheur noir de 27 ans, originaire de l'Alabama, qui nous parla d'injustice et de souffrance, de combats à mener avec les armes de l'amour et de révolution non violente. Il s'appelait Martin Luther King, et ses paroles me faisaient tellement d'effet que j'en tremblais, à la fois d'excitation et de peur. Il offrait une forme et des mots à mes croyances passionnées mais imprécises. Et je sentais qu'il y avait là une voie dans laquelle je ferais quelque chose. Chanter, bien sûr, puisque j'avais ce don. Mais chanter en exprimant quelque chose."

Elle chantera avec lui lors du meeting d'Atlanta qui rassembla plus de 3500 000 personnes et au cours duquel King prononcera son discours : "I have a dream". celui-ci l'avait de son côté soutenu lors qu'elle s'était retrouvée en prison pour avoir protesté contre la mobilisation pour la guerre au Vietnam.

"C'était une époque de lutte, de foi, d'engagement. Il y avait des débats, des boycottages, des manifestations. Pour les droits civiques, contre les inégalités, contre la conscription. Et contre la guerre au Vietnam, bien sûr, pour laquelle j'ai refusé de payer ma part d'impôt militaire. J'ai créé un Institut pour l'étude de la non-violence, en Californie. Je suis aussi allée sur des zones de guerre. Toute ma vie a été déterminée par cette mobilisation permanente - concerts, actions, voyages - pour une multitude de causes : les mères des disparus en Argentine, Andreï Sakharov, Amnesty International, les prisonniers politiques chiliens et grecs, l'interdiction de la torture, l'abolition de la peine de mort...

Il me semble d'ailleurs qu'on ne donne pas assez crédit à tous ces militants de la non-violence pour le résultat obtenu. Ce sont eux qui ont mis fin à la guerre au Vietnam ! Le président ne le souhaitait pas ! Les marches, les chants, les pétitions, toutes les actions protestataires ont été payantes ! Et le sont toujours ! Encore faut-il cet esprit, cette cohésion, cet élan qui a manqué dans les années 1980 et 1990, marquées par un repli des gens sur eux-mêmes."


Et voila qu elle qui "n'avait jamais souhaité, malgré de nombreuses sollicitations, donner mon appui à des candidats aux élections, à quelque niveau qu'elles soient" prend aujourd'hui position pour Obama :

" Et voilà que moi aussi, naguère si sceptique sur l'utilité du vote, je me prends à rêver. Je rêve qu'Obama, président, rassemble et unifie un pays divisé depuis bien trop longtemps. Je rêve qu'il apporte de la décence et de l'intégrité dans les eaux troubles de Washington. Je rêve qu'il relève la barre de ce qui est moralement et légalement acceptable dans une démocratie (ni torture ni peine de mort) et qu'il appelle les riches à partager leur fortune. Je rêve qu'il résiste à l'appel de la guerre et cherche le dialogue avec les parties opposées. Je ne suis pas naïve, je sais que la présidence est un poste dangereux, exposé, peu propice à l'épanouissement d'un pacifiste. Mais je trouve cet homme inspirant."

Lire l'article sur le monde.fr (photo AFP - Samuel Kubani)




La "Communication Non-Violente" de Marshal Rosenberg
27 juillet 2008

-"Quarante ans après avoir développé aux Etats-Unis le processus de communication non-violente, Marshall Rosenberg est enfin publié en France. Dans “Les mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs” (Syros), ce docteur en psychologie clinique, ancien élève de Carl Rogers, expose les principes de la « résolution pacifique des conflits » qu’il enseigne dans une trentaine de pays.

Sa théorie : « Les jugements que nous portons sur les autres sont l’expression tragique de nos besoins non satisfaits. » C’est en prenant le temps de les écouter et de les formuler que notre interlocuteur pourra identifier le message et y répondre à son tour.
Directeur de la formation du Center for Nonviolent Communication, à Sherman au Texas, il anime, à travers le monde, de nombreux séminaires ouverts au grand public et aux organisations privées.


Et si la paix des hommes reposait sur le langage ? Apôtre de la Communication Non Violente ou CNV, Marshall Rosenberg explique que pour être écouté, il faut d’abord apprendre à exprimer ses vrais besoins...." (Interview par Stéphanie Torre pour psychologie.com)

Voir le texte dans la rubrique : "lu pour vous" (Interview par Stéphanie Torre pour psychologie.com)

- - -



Guatemala : les paysans de Justicia Nueva Linda en appellent à l'aide internationale
25 juillet 2008

-


Le groupe paysan du Guatemala Pro-justicia Nueva Linda est l’aboutissement de la lutte et de la résistance contre la répression de l'État et l'impunité des grands propriétaires, il est né de l’enlèvement du camarade Hector René Reyes Pérez le 5 septembre 2003, jusqu'alors à administrateur de la finca Nueva Linda de Retalhuleu.

Depuis 5 ans les paysans mènent des actions en justice et manifestent de façon non-violente pour que justice soient faites en dépit d'une répression violente : enlèvements, torture, assassinats...

Ils considèrent que cette situation est emblématique de la répression du mouvement social qui se passe aujourd'hui au Guatéméla. Il veulent faire de l'affaire Reyes un précédent juridique qui les aidera dans tous leurs futurs combats.

Ils ont été en tournée en Europe en mai et juin 2008 afin d'en appeller à l'aide internationale.

Voir la vidéo : "km 207"

Lire et signer la pétition


Edvige ou l'Etat policier
23 juillet 2008

-
Sous le nom d'EDVIGE, en ce début d'été et en toute discrétion, le gouvernement a mis en place un fichier policier destiné à lister tous les militants politiques, économiques, syndicaux, religieux ou associatifs susceptibles de troubler l'ordre public, et ce dès l'âge de 13 ans !

Une pétition a été mise en place le 10 juillet qui a déjà recueilli plus de 40 000 signatures dont 292 d'organisations collectives.

"Sans débat public préalable, le gouvernement, par un décret publié au Journal officiel du 1er juillet 2008, a considérablement accru les capacités de fichage de nos concitoyens. Ce fichage sera assuré, à l’avenir, par la Direction centrale de la sécurité publique (fusion des Renseignements Généraux et de la DST).

A cette fin, un nouveau fichier policier sera mis en place sous le nom d’EDVIGE (Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information GEnérale). Il recensera, de manière systématique et généralisée, toute personne « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». Sans exception, toutes les personnes engagées dans la vie de la cité sont donc visées..."

Lire et signer la pétition


Actions pour les droits de l'homme au Tibet et en Chine
21 juillet 2008

A l'approche des Jeux Olympiques, de nombreuses actions non-violentes et médiatiques permettent de mettre un coup de projecteur sur la situation des défenseurs des droits de l'homme en Chine et au Tibet et sur les complicités des entreprises et des politiques avec le gouvernement chinois.

A Paris, c'est le magasin Adidas qui a été l'objet d'une action de sensibilisation du public :

-


"Alors que les Jeux Olympiques de Pékin se rapprochent, Adidas vient d'inaugurer dans la capitale chinoise sa plus grande boutique au monde.La marque, sponsor officiel des J.O, considère le marché chinois comme "l'un des plus importants au monde" et vise à s'assurer "un leadership sur le marché chinois"..."
Voir le site : libertibet.net

Voir aussi les vidéos tournées par Ariane Mouchkine et le théâtre du soleil sur le site liberation.fr


Voir les actualités précédentes
Edité par csv, le 26/11/08 à 13:33

Commenter l'article 10 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >



Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron






Un projet pour éduquer à la non-violence au collège et au lycée :

-









cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




Participez aux ateliers de communication relationnelle proposés par l'IFMAN





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN





-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 30317

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site