Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
22/07/2017 n 22:52
ACCUEILn Article n°54.1 n 18/11/10 n 13:13 n Editeur : csv
Actualités 10/15 - nov-décembre 2010


Au fil de l'actualité locale mais aussi avec notre regard sur les évènements nationaux et internationaux, ce site vous invite à entrer dans la culture de la non-violence, de la "régulation sans violence des conflits" et à découvrir le MAN, Mouvement pour une Alternative Non-violente et son relais en Aveyron...


La non-violence en marches
27 décembre 2010

-
Le numéro de l'automne 2010 de la revue "Alternatives Non-Violentes" est consacré aux marches non-violentes depuis Gandhi (La marche du sel en 1930) jusqu'à la marche Jansatyagraha en 2012, en passant par les marches initiées par Martin Luther King, Cesar Chavez, les paysans du Larzac, les marches en Amérique du Sud, à Gaza... :

"Marcher collectivement plusieurs jours, pour revendiquer plus de justice, remonte probablement aux combats de Gandhi..."

Lire la suite


Canada : avions militaires ou logements sociaux ?
23 décembre 2010

Avions militaires ou logements sociaux ? C'était la question posée, le 27 octobre 2010, par les associations de défense des sans abris du Canada, qui ont posé un acte non-violent et médiatique dans trois villes du pays afin se sensibiliser l'opinion public et d'obtenir un rendez-vous. Face à la crise, des choix s'imposent...

Les associations ont ainsi pu obtenir un rendez-vous avec leur ministre et des avancées significatives.


Pour accentuer la pression, l'association organisera en février 2011 une grande caravane à travers le Québec...

Au canada, les associations bloque un édifice de l’armée de l’air : du logement social, pas des F 35 !

-


"Plus de 450 mal-logés et sans-abri ont exprimé leur colère contre les choix budgétaires du gouvernement conservateur de Stephen Harper en marchant dans les rues d’Ottawa et en bloquant des bureaux de la Force aérienne du Canada à Ottawa le 27 octobre 2010...

Lire la suite

Stéphane Hessel : "Indignez-vous"
19 décembre 2010

"Indignez-vous" de Stéphane Hessel est un petit essai qui sort au bon moment.
Ce succès de librairie (on parle d'un tirage qui atteindrait 500 000 exemplaires) est un court texte où chaque mot est important et qui peut faire un excellent cadeau pour Noël ! Il ne coûte que 3 € et doit absolument être mis entre toutes les mains.


Pour Stéphane Hessel, le "motif de base de la Résistance, c'était l'indignation". Certes, les motifs de s'indigner dans un monde complexe d'aujourd'hui peuvent paraître moins nettes qu'au temps du nazisme. Mais "cherchez et vous trouverez" : l'écart grandissant entre les très très riches et les très très pauvres, l'état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au "toujours plus", à la compétition, la dictature des marchés financiers et jusqu'aux acquis bradés de la résistance -retraite, Sécurité Social... Pour être efficace, aujourd'hui comme hier, il faut agir en réseau...

Stépahe Hessel en appelle à une "insurrection pacifique" et présente la non-violence comme "le chemin que nous devons apprendre à suivre". Nous en présentons un extrait ci-dessous, suite à la vidéo de son interview sur France 2 :



Découvrez "Indignez-vous !" de Stéphane Hessel, quand un ancien résistant parle d'engagement sur Culturebox !


"Je suis convaincu que l'avenir appartient à la non-violence, à la conciliation des cultures différentes. C'est par cette voie que l'humanité devra franchir sa prochaine étape.

Lire la suite



L'utopie, c'est de ne jamais succomber au désenchantement

13 décembre 2010

Dans la revue "Aleternatives Economiques", Pierre Rosavallon évoque le changement qu'a connu en deux siècles la notion d'UTOPIE. modèle et cadre d'organisation collective idéal, l'utopie est devenue une exigence impatiente, uneattitude morale et une lutte politique.

"Q: L'utopie est-elle morte avec la chute du mur de Berlin ?

Pierre ROSAVALLON : Ce qui est mort avec la chute du mur de Berlin, c'est une certaine image de l'utopie, celle d'une utopie-modèle, et tout particulièrement de modèle rationnel. L'Union soviétique prétendait incarner cela. Elle se considérait comme une société unifiée et harmonieuse. Elle prétendait réaliser l'idéal saint-simonien du passage d'un gouvernement des hommes à une administration des choses. Il n'y avait plus d'affrontement légitime dans ce cadre. Une perspective sous-tendue par un certain scientisme, qui voyait dans la planification centralisée de l'économie le modèle d'organisation de l'avenir. Cette utopie s'est effondrée pour deux raisons : parce que la rationalité parfaite n'existe pas, qu'il y a toujours à gérer une complexité qui déborde la rationalité ; et parce que le confit, la division sociale, dépassent toujours la prétention à l'harmonie et à l'unité. Ce double échec est celui d'une vision de l'utopie née au XVIIIème siècle. Un Morelly, le père des idées communistes, ne faisait aucune place à la démocratie – comprise comme un régime de la discussion permanente pour gérer les divergences et les conflits d'intérêt ; il concevait une société gérée d'en haut pour le bonheur des hommes. Une vision partagée par toutes les grandes utopies du XIXème siècle..."


Lire la suite


Pétition pour interdire toute forme d'éducation violente
3 décembre 2010


L'Observatoire des Violences educatives Ordinaires (OVEO) a lancé sur Cyberacteurs une pétition pour interdire toute forme d'éducation violente :


-


"Les enfants sont aujourd'hui, dans presque tous les pays, la seule catégorie d'êtres humains qu'il soit permis de frapper légalement, alors qu'ils sont les plus vulnérables.

Les conséquences de ces traitements subis à l'âge où le cerveau des enfants est en plein développement ne sont jamais anodines, notamment parce que les enfants apprennent ainsi qu'il est normal de régler les conflits par la force ou par la violence psychologique.

C'est pourquoi nous soutenons la proposition de loi visant à abolir toutes formes de violences physiques et psychologiques infligées aux enfants, dont l'article premier est le suivant : « Les titulaires de l'autorité parentale et les personnes qui s'occupent d'enfants mineurs n'ont pas le droit d'user de violences physiques, d'infliger des souffrances morales ni de recourir à aucune autre forme d'humiliation de l'enfant."

La pétition et un argumentaire sont ici



Procès François Vaillant : le FNAEG serait illégal...
28 novembre 2010

François Vaillant passait en appel le 17 novembre 2010 pour "refus de prélèvement génétique". En 2006, François Vaillant faisait partie d'un collectif anti-pub, les "déboulonneurs" et barbouillait un panneau publicitaire à Rouen.

La police l'arrêta, et lui demande son ADN dans le but de le ficher, ce qu'il refusa. Condamné à 1 euro d'amende pour le barbouillage, et à 300 euros d'amende pour le refus de prélèvement d'ADN , il a fait appel. Il a plaidé coupable, mais refuse "d'être considéré comme un criminel ".

François Vaillant a souhaité utiliser ce procès pour contester la loi sur le Fichier NAtional des Empreintes Génétiques (FNAEG). Le verdict sera rendu le 12 janvier.

-
Dans une courte vidéo, François vaillant alerte contre le risque grave de fichage de la population qu'engendre les prélèvements génétiques qui se banalisent

Compte rendu d'audience de François Vaillant :

"Il est certain que le FNAEG, devant une salle comble, a passé un mauvais quart d’heure..."

Lire la suite



Tolstoï, pédagogue et travailleur social
25 novembre 2010

À l’occasion du centenaire de la mort de Tolstoï (1828-1910), la Bibliothèque municipale de Millau et la MJC invitent Claude FERRÉ qui présentera une conférence intitulée :
-
"Tolstoï, pédagogue et travailleur social"
Millau - salle de conférences du CREA
30 novembre - 20 h


"Claude FERRÉ, « conférencier-paysan », a découvert Tolstoï en 2003. Passionné par l’œuvre du grand écrivain de la terre russe, il est parti sur ses traces en Russie : Saint-Pétersbourg, Moscou, le Caucase, et plus particulièrement Yasnaïa Poliana, le berceau de la famille Tolstoï, où il a participé à plusieurs colloques. Il a partagé sa passion en présentant Tolstoï à différents publics, et tout dernièrement lors d’un congrès au Corum de Montpellier.

Tolstoï n’est pas seulement ce génie tant célébré de la littérature russe et mondiale : non-violent, il s’acharne également à bâtir une société plus juste, dénonce les pouvoirs abusifs...

Lire la suite



Il est désormais interdit de boycotter...
23 novembre 2010

Benoist Hurel, secrétaire général adjoint du Syndicat de la magistrature réagit dans une tribune du 19 novembre 2010 de Libération.fr sur la lecture du Ministère de la Justice quand au boycott.

On sait que le boycott est un des éléments majeurs de la statégie non-violente, souvent utilisé par Gandhi. Il a été utilisé contre l'apartheid en Afrique du sud ou l'est actuellement contre la politique de l'Etat de l'Etat d'Israël vis à vis des Palestiniens (campagne B.D.S.). C'est d'ailleurs pour cette raison que 12 militants sont poursuivis le 29 novembre 2010 devant le tribunal de Mulhouse. Vouloir criminaliser le boycott n'est pas une bonne nouvelle pour la démocratie
:

-
Le 29 novembre à Mulhouse, 12 militants non-violent sseront poursuiviset menacés de
45 000 euros d'amende et de 3 ans de prison (photo septembre 2010)
"


"La Chancellerie a eu cette idée extraordinaire selon laquelle tout appel au boycott des produits d’un pays n’était qu’une «provocation publique à la discrimination envers une nation»...

Lire la suite



Colloque amour et châtiment
21 novembre 2010

Qu'est-ce que la violence éducative ordinaire ? Une violence, souvent presque invisible mais lourde de conséquences pour l'enfant qui la subit sans la comprendre, qui structure durablement sa personnalité et qui est à la racine de bien des violences...

La Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse organisait les 22 et 23 octobre 2010 un colloque sur le thème : "AMOUR ET CHÂTIMENT - la violence éducative ordinaire et ses conséquences".

-


"Pourquoi ce colloque ?" a introduit Michel Meignant, président de la FF2P :


"Ce colloque réunit des spécialistes de l’enfance et de la psycho-traumatologie qui tenteront de comprendre pourquoi 86 % des français sont partisans de la fessée et pourquoi la France n’arrive pas à rejoindre les 20 pays européens abolitionnistes. Néfaste survivance de la violence physique ordinaire, elle reste encore, pour le sens commun, considérée comme nécessaire et anodine, comme l’était hier le « martinet »…

Seront aussi présentées des alternatives à la violence éducative ordinaire..."

Lire la suite




Déchets nucléaires - répression policière contre militants non-violents
18 novembre 2010

g*Les 5 et 6 novembre, le « train d’enfer » transportait vers l’Allemagne 11 conteneurs de déchets très hautement radioactifs (3917.4 millions de milliards de becquerels, soit deux fois la radioactivité dégagée par Tchernobyl).

Moins de deux heures après son départ, il a été bloqué une première fois à Caen par des militants du GANVA (Groupe d’Actions Non-Violentes Antinucléaires) aujourd'hui poursuivis par la Justice. Trois d'entre eux ont été blessés par les forces de l'ordre et appellent l'opinion publique à les soutenir :*/g*

-
Assis et au fond à droite, accompagnés par deux militants du GANVA, cinq des sept militants qui seront jugés le 8 décembre


Le Réseau "Sortir du nucléaire" communique :

APPEL NATIONAL URGENT À SOUTENIR 7 MILITANTS ACCUSÉS D'AVOIR AGI CONTRE LE NUCLÉAIRE

"Ils s'appellent Félix, Hélène, Aurélie, Christelle, Maxime, Damien et Thomas.

Tous ont la particularité d'avoir bloqué pendant trois heures et demi un convoi de déchets radioactifs à Caen le 5 novembre dernier. Trois activistes ont été gravement blessés aux mains (un a eu deux tendons sectionnés à la main gauche)...

Lire la suite


Lire les actualités précédentes

Commenter l'article 54 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >

Désarmement nucléaire :
conférence avec
Hervé de Truchis


-

Voir le compte-rendu






Objectif : 10 000 signatures !

-

Rejoignez la campagne du MAN










cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




Participez aux ateliers de communication relationnelle proposés par l'IFMAN





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN





-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1303 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 6051

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site