Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
24/09/2017 n 06:33
ACCUEILn Article n°43.1 n 28/02/10 n 14:56 n Editeur : csv
Actualités 10/4 - mars 2010
Au fil de l'actualité locale mais aussi avec notre regard sur les évènements nationaux et internationaux, ce site vous invite à entrer dans la culture de la non-violence , de la "régulation sans violence des conflits" et à découvrir le MAN, Mouvement pour une Alternative Non-violente et son relais en Aveyron...


Israël veut mettre fin à la résistance populaire non-violente en Palestine
26 mars 2010

L’armée israélienne vient de décréter que BIL’IN et NI’LIN deviennent zone militaire fermée pour six mois ! (voir ci-dessous l'actualité du 18 mars). Le MAN demande aux autorités françaises d’intervenir pour soutenir efficacement le mouvement de résistance non-violente palestinienne.

Lire le communiqué du MAN


Contre la violence à l'école, ni prévention, ni répression
26 mars 2010

En lien avec les états généraux sur la violence à l'école qui se dérouleront en avril 2010, nous publions un interview de Cécile Carra paru dans l'hebdomadaire la Vie. Il nous invite à sortir du débat entre prévention et répression.

Pour la sociologue, auteure de "Violence à l'école élémentaire" (PUF 2009), ce n'est point de plus de surveillance ni de caméras de sécurité que le collège a besoin mais de se recentrer sur les apprentissages :


-
Les collèges sont les plus exposés


"LA VIE. Faut-il voir dans les récents incidents le signe d'une augmentation ou d'une banalisation de la violence scolaire ?

CÉCILE CARRA. L'école n'a jamais échappé à la violence, même pendant la première moitié du XXe siècle, aujourd'hui présentée comme l'âge d'or du respect et de l'autorité..."

Voir la suite



Eric Debarbieu : "Les élèves se sentent mal aimés"
24 mars 2010

Eric Debarbieu est sociologue et directeur de l'observatoire international de la violence en milieu scolaire. Depuis le 11 mars 2010, il préside le conseil scientifique des "états généraux de la sécurité à l'école".

Il décrypte dans un article récent de Témoignage Chrétien les évolutions de ce phénomène et préconise de solutions humaines plutôt que techniques.



-


Les professeurs savent-ils gérer cette violence scolaire ?

Peut-on imputer la violence à l'institution elle-même ?

Que pensez vous des solutions proposées par le gouvernement ?


Voir l'article



Matthieu Ricard : "L'économie n'a pas besoin d'être égoïste pour fonctionner"
22 mars 2010

Matthieu Ricard, docteur en génétique cellulaire et moine tibétain depuis trente ans, était ces jours-ci de passage en Europe. Dans un entretien à l'Express, cet adepte de la non-violence s'aventure dans le champ économique :

-


« Changer le système de l'intérieur n'est pas une utopie. L'économie n'a pas besoin d'être égoïste pour fonctionner", assure celui que est aussi l'interprète francophone du dalaï-lama. "La preuve avec les entrepreneurs sociaux. C'est simplement le but ultime qui doit changer."

Lire la suite



Joan Baez : « Mon engagement 
n’a pas été un sacrifice »
20 mars 2010

Comment devient-on une artiste engagée, une militante de la non-violence ? Joan Baez répond à ces questions dans une entretien paru dans l'Humanité du 12 mars 2010.

Elle évoque la figure d'Anne Frank, ses parents Quakers, ou encore Martin Luther King qu'elle va écouter à 16 ans et dont la rencontre "la submerge d'émotion". Elle nous parle aussi de la désespérance des années Bush et l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique :


-


"Dans le cadre de sa tournée européenne, l’égérie de la protest-song a bien voulu nous accorder son temps, malgré un emploi du temps archi-comble. Discussion à bâtons rompus avec la plus humble des étoiles.

Qui a dit qu’une chanson ne peut pas changer le monde ?
Vous, qui avez mis votre art 
au service de nombreuses causes, êtes-vous consciente d’avoir donné un contre-exemple fulgurant
à cette assertion ? ...

Lire l'entretien



Bilin : accès interdit aux militants israëliens et internationaux
18 mars 2010

Sont-ils si dérangeants ces protestataires non-violents qui chaque semaine manifestent à Bil'in Nil'in et d'autres villages de palestine occupée pour réclamer des terres qui leur ont été illégalement confisquées ?

Toujours est-il que l'armée israëlienne vient d'interdire l'accès à ces villages le vendredi et pour 6 mois aux militants israëliens et internationaux :


-
Le 15 mars, l'armée israëlienne a placardé l'arrêté sur les murs de Bil'in


"La nuit du 15 mars, Bil’in a été une nouvelle fois envahi par l’armée israëlienne. Les soldats ont placardé un document dans tout le village. Ce document déclare que les activistes internationaux et israéliens sont strictement interdits d’entrer à Bil’in entre 8h et 20h, tous les vendredis, jour de la manifestation hebdomadaire.

Le document précise que tout activiste israélien et international devra quitter le village pendant ce laps de temps, ou il sera expulsé ou arrêté.

Le document déclare que Bil’in sera une zone militaire fermée jusqu’au 17 août."

Voir la source et la vidéo sur le site de Bil'in


Le 20 février, le porte parole du Ministère français des affaires étrangères, Bernard valero, avait déclaré :

"La France a toujours manifesté sa solidarité avec les habitants de ce village et ceux qui les soutiennent dans leur combat pacifique pour faire respecter leurs droits. Le choix de la non violence est la seule manière possible de progresser vers la paix"...

"S’agissant du mur de séparation, notre position n’a pas changé". Conformément à la "position constante" de l’Union européenne, "nous appelons Israël à démanteler les portions de la barrière construite à l’intérieur de la Cisjordanie". (source)

Paroles incantatoires ou réelle détermination ?


Maryse Vaillant : qu'en est-il de la sécurité à l'école?
16 mars 2010

-
La violence à l'école est à la une de l'actualité : le Conseil scientifique des États généraux de la sécurité à l’École vient d'être installé par le gouvernement. Ce conseil, présidé par Eric Debarbieu, a pour mission d’apporter une expertise pluridisciplinaire de haut niveau dans le cadre de la préparation et du suivi des États généraux qui auront lieu les 7 et 8 avril 2010.

C'est dans ce cadre qu'est paru l'interview dans Ouest-France de Maryse Vaillant, psychologue et clinicienne, co-auteure, avec Christine Laouénan, de "Quand les violences vous touchent" ; "Pour devenir grands -nous dit-elle- les mineurs ont plus besoin d’adultes que de dispositifs sécuritaires..."


Lire l'interview



Thomas d'Ansembourg : à la découverte de la communication non violente
14 mars 2010

Thomas d’Ansembourg, auteur du livre : "Cessez d’être gentil, soyez vrai !", qui vient d’être réédité, raconte comment il en est venu à s’intéresser à la Communication Non Violente, thème central de son livre :

-


"J’ai eu la chance de grandir dans une famille aimante, avec des parents responsables et chaleureux ; toutefois j’étais très sensible aux conflits, au ton qui monte, à la porte qui claque, et je me suis interrogé très tôt sur ce qui fait que des êtres qui s’aiment et sont capables de se manifester tant d’amour sont aussi incompétents pour traverser les différents et éviter que le différent ne dégénère en conflit. J’ai voulu contribuer à la gestion des conflits, et comme je n’avais aucune idée à l’époque de la nonviolence ni du travail thérapeutique, j’ai étudié le Droit et ai commencé ma vie professionnelle comme avocat, 5 ans au barreau et ensuite une dizaine d’années comme conseiller juridique.

J’ai été amené à résoudre un nombre important de conflits et j’ai constaté que l’avocat ou le juriste interviennent en aval du conflit ou du moins quand celui-ci est déjà né.
Le conflit est un malentendu qui naît d’un « mal exprimé » et d’un « mal écouté » : les gens n’ont pas appris à bien s’exprimer ni à bien écouter..."

Lire la suite



Il y a 80 ans, Gandhi commençait la Marche du sel
12 mars 2010

Il y a 80 ans, le 12 mars 1930, Gandhi commençait la Marche du sel, première application de sa doctrine de la non-violence et premier pas de l'Inde vers son indépendance.

Les manifestations et protestations non-violentes n'aboutissent pas. La base se décourage et la menace d'une guerre pour l'indépendance se précise. Gandhi décide d'une action symbolique de désobéissance civile qui mobilisera les foules. 60 000 d'entre eux seront jetés en prison ; un texte d'Alban Dignat sur le site Hérodote.net :


-

"Le 12 mars 1930, Mohandas Karamchand Gandhi entame une «marche du sel». C'est la première application concrète de sa doctrine de la non-violence...

Lire la suite



Partir en zone de conflit ? Formation du 3 au 11 septembre 2010
10 mars 2010

Vous vous intéressez à la solidarité internationale ?

Vous envisager de partir dans une zone en conflit ?

Vous vous intéressez à leur résolution ?



-
Photo : PBI France - Brigades de Paix Internationales

Une semaine pour découvrir l'intervention civile de paix, ou comment les civils peuvent intervenir en zone de conflit est organisée par le comité ICP (Intervention Civile de paix dont est membre le MAN) :

Du 3 septembre au 11 septembre à Poissy (78)

Objectif : Découvrir les méthodes - Travailler savoir être et savoir faire - Préparer sa mission


L’intervention civile de paix (ICP) est une intervention non armée en zone de conflit. Menées par une organisation internationale, un gouvernement ou une ONG, les missions ICP visent à réduire ou si possible à faire cesser la violence afin de créer les conditions d’une solution politique du conflit.

Cette formation intensive d’une semaine a deux objectifs principaux...

Lire la suite



Femmes actrices de non-violence et de paix
8 mars 2010

La journée internationale des droits de la femme est une occasion de donner un coup de projecteur sur les femmes engagées nombreuses dans le monde dans des luttes non-violentes.

-
En Argentine, pendant 30 ans, les mères d'enfants disparus sous la dictature, surnommées les "folles de la place mai" ont marché chaque jeudi pour exiger la vérité sur leurs enfants disparus


Cet article a été publié en novembre 2009 par Ritimo sous le titre : "L’engagement des femmes - Un levier pour le développement - Femmes actrices de non-violence et de paix" :


"Si loin que l’on remonte dans l’histoire, la guerre est représentée comme une affaire d’hommes : des hommes (les chefs) déclenchent les hostilités pour étendre leurs possessions : celles des terres, des richesses, des femmes. Ils décident de la stratégie ; ils décident de la fin de la guerre et mènent les pourparlers de paix. Le rôle dévolu aux femmes, c’est la résignation douloureuse devant les massacres, les viols, la perte des enfants et des pères, la destruction du foyer refuge, l’exil. Dès ces temps reculés, les femmes avaient l’idée qu’une lutte collective contre la guerre était envisageable : le personnage de l’auteur grec Aristophane, Lysistrata persuade les femmes de déclencher une grève de l’amour jusqu’à ce que les hommes cessent leur guerre et négocient la paix. Lysistrata est devenue la figure emblématique du pacifisme et de la force de la non-violence.

Dans les sociétés modernes occidentales la pensée pacifiste se renforce pour se structurer au 19ème siècle, particulièrement aux États-Unis, en Angleterre et en France. Des femmes participent activement aux débats sur les moyens d’établir une paix durable..."

Lire la suite sur le site de Ritimo



Philippe Meirieu : Affronter la violence à l'école - transformer la violence en parole
7 mars 2010

Cette conférence a été donnée le 14 janvier 2009 par Philippe Meirieu, dans le cadre des "mercredi de Créteil", sous le titre : "affronter la violence".

Elle se veut une tentative pour penser pédagogiquement la violence dans l’école et les réponses possibles à lui apporter. Pour Philippe Meirieu, c'est bien un des objectifs premiers de l'école : "transformer la violence en parole" :


-

Lire la suite



L’enfant, entre besoins et désirs : Faut-il tout lui céder ?
5 mars 2010

La revue "Non violence Actualité" a choisi pour thème de son dernier numéro : "L’enfant, entre besoins et désirs : Faut-il tout lui céder ?"

-

Edito : "Pour sa survie, le nouveau-né est entièrement dépendant de la satisfaction immédiate de ses besoins. Et ses parents y répondent au mieux, sans se demander s’il s’agit de

Commenter l'article 43 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >

Désarmement nucléaire :
conférence avec
Hervé de Truchis


-

Voir le compte-rendu











cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




Participez aux ateliers de communication relationnelle proposés par l'IFMAN





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN





-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1313 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 7025

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site