Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dnouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
25/03/2019 n 15:38
DESARMEMENTn Article n91.1 n 30/10/18 n 21:21 n Editeur : csv
30 octobre 2018
La France doit rviser sa politique de ventes darmes
ltranger


Communiqu du MAN :

Aucun tat ne peut servir la fois la paix et la guerre !

La France a livr en 2017 pour 1,38 milliard deuros darmements lArabie saoudite, ce qui fait de ce pays le deuxime plus gros acheteur aprs lgypte.

Selon Amnesty International, lutilisation darmes franaises - des chars Leclerc et des Mirage 2000-9 - est tablie dans la guerre au Ymen o dj des dizaines de milliers de civils ont t massacrs.

-


Le dbat sur les ventes darmes lArabie saoudite et aux mirats unis prend une ampleur considrable en Espagne, en Suisse La Grande Bretagne et lAllemagne, sous la pression de leurs opinions publiques, ont propos lEurope le boycott des armes lArabie Saoudite. Le dbat sur les ventes de matriel militaire ltranger doit sinscrire, en France comme ailleurs, dans le cadre dune politique o les Droits humains doivent primer sur lconomie. "La France doit annuler immdiatement ses ventes darmes lArabie Saoudite et aux mirats unis", estiment les responsables du Mouvement pour une Alternative Non-violente.

La France est le 3me pays exportateur darmes, derrire les tats-Unis et la Russie. Les armes franaises vendues ltranger sont faites pour tuer, et souvent pour consolider des dictatures en rprimant des populations civiles notamment en gypte et en Turquie.

Le MAN attire lattention des pouvoirs publics sur le sondage ralis par lagence YouGov, en mars 2018, loccasion du troisime anniversaire de la guerre au Ymen :

◾ 88 % des Franais estiment que la France doit arrter les exportations darmes aux pays qui risquent de les utiliser contre des populations civiles ;

◾ 74 % jugent inacceptables que la France vende du matriel militaire lArabie Saoudite, et 71 % aux mirats arabes unis tous deux clients de lindustrie darmement franaise, impliqus dans le conflit au Ymen ;

◾ 69 % des Franais sont favorables un renforcement du rle du Parlement dans le contrle des ventes darmes.


Cest pourquoi le MAN demande :

◾ que la France respecte enfin le Trait sur le commerce des armes (le TCA) quelle a ratifi. Ce trait, adopt le 2 avril 2013, mane de lAssemble Gnrale des Nations Unies et stipule quaucun transfert de matriel militaire nest autoris si les armes vendues sont destines violer le droit humanitaire international ou porter atteinte des populations civiles.

◾ que les ventes darmes franaises ltranger ne soient plus autorises par le seul premier ministre - dont les dossiers de ces ventes sont couverts par le secret dfense -, mais par une commission de contrle parlementaire qui publiera chaque trimestre les licences accordes la vente de matriel militaire.

◾ quune commission interministrielle soit cre pour tudier une progressive reconversion dune partie des 160 000 emplois directement concerns par lindustrie darmement. Sans briser les hommes et casser les outils industriels de larmement, ceux-ci peuvent tre mis profit pour une autre politique, comme par exemple la recherche et le dveloppement des nergies renouvelables, les appareils de haute technologie mdicale que la France achte ltranger, etc.
Edit par csv, le 30/10/18 21:29

Commenter l'article 91 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 139671

Systme Interactif Rdactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site