Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dnouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
18/04/2019 n 18:45
DESARMEMENTn Article n12.1 n 06/12/13 n 13:14 n Editeur : csv
7 dcembre 2013
Nouvelle loi de programmation militaire, une dcision
majeure sans dbat dmocratique


La loi de programmation militaire 2014-2019, adopte en premire lecture le 3 dcembre 2013 par l'Assemble Nationale dans une relative discrtion mdiatique est l'origine du communiqu suivant du MAN :

-


"LAssemble nationale vient d'adopter la Loi de Programmation Militaire (LPM) qui fixe les orientations de la France en matire de dfense pour la priode 2014-2019.

Ce texte, qui sinscrit dans la continuit de lexercice prcdent, confirme notamment le maintien dune force de dissuasion nuclaire qui cotera ltat 23,3 milliards deuros dici 2019. Or, cette dcision majeure na fait lobjet daucun vritable dbat dmocratique.

De plus, ce maintien cache une modernisation de nos armes actuelles, laquelle constitue une violation de l'esprit, sinon de la lettre, du Trait de Non-Prolifration (TNP) que la France a ratifi il y a plus de 40 ans ! Ce trait prvoir en effet un dsarmement nuclaire de bonne foi de la part des pays dots de ces armes. La France fait-elle donc preuve de bonne foi ?

Le MAN dnonce cette possession de larme nuclaire et a lanc une campagne pour une France sans arme nuclaire . Dans le cadre de cette campagne dinformation, de sensibilisation et de mobilisation, le Man a men depuis deux ans, dans plusieurs villes de France, des tests de rue en posant deux questions prcises aux passants :

" tes-vous pour ou contre larme nuclaire franaise ?" : 65% des personnes contactes rpondent quelles sont contre larme nuclaire."

"tes vous pour ou contre un dbat dmocratique sur larme nuclaire ?" : 88% des personnes contactes rpondent quelles sont favorables un dbat dmocratique sur cette question sensible."

Bien que nayant pas valeur de sondage, ces rsultats sont significatifs et donnent une tendance de l'opinion publique.

Le MAN dnonce lincapacit des lus franais, dbattre de cette question de l'armement nuclaire qui reste sous l'emprise de la prsidence de la Rpublique et des groupes dintrt militaro-industriels. Pourtant plusieurs questions mritent dtre poses, en particulier :

- Quelle pertinence de notre stratgie de dissuasion face lvolution du monde et des nouvelles menaces ?

- Pourquoi accepter la drive des cots des programmes lis cette dissuasion dans le contexte de restrictions budgtaires actuelles ?

- Quelle redfinition des objectifs que nous donnons la dfense de notre Rpublique dans les annes venir ?

Le MAN regrette donc que la dissuasion nuclaire continue tre sanctuarise par la classe politique franaise."

MAN,
Paris le 6 dcembre 2013
Edit par csv, le 07/12/13 09:25

Commenter l'article 12 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 178582

Systme Interactif Rdactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site