Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dnouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
16/01/2019 n 02:25
ENVIRONNEMENTn Article n16.1 n 08:29 n 31/05/17 n Editeur : csv
31 mai 2017
Un chef indien face la Socit Gnrale et BNP
Paribas


Les 23 et 24 mai 2017, le chef indien Juan s'est rendu aux Assembles gnrales de BNP Paribas et de Socit Gnrale pour leur demander de ne plus financer les projets d'nergies fossiles qui oppressent son peuple. Malgr l'hostilit de certains, il a tenu bon. Les actionnaires ne pourront jamais oublier l'image d'un dfenseur Amrindien au milieu de leur assemble...




"Je m'appelle Juan et je suis le chef de la tribu Estok Gna. Cela fait 2500 ans que mon peuple vit le long du Rio Grande et de ses canyons, au Texas. Cette terre et moi, nous ne sommes qu'un, comme toutes celles et ceux qui se sont croiss ici. Ce lien millnaire est aujourdhui rompu coup de pelleteuses conduites par des hommes qui ne le comprennent pas

L'industrie gazire s'est installe sur nos terres il y a de nombreuses annes et j'ai pass une grande partie de ma vie combattre le "grand serpent". Alors que l'exploitation des gaz de schiste dtruit petit feu notre identit et nos moyens de subsistance, voil qu'il faut lutter prsent contre la construction de terminaux d'exportation !

Quand j'ai dcouvert que des grandes banques franaises, BNP Paribas et Socit Gnrale, taient derrire ces projets, je me suis tout de suite dit que vous pouviez, vous les Franais, nous apporter toute votre solidarit. Dans votre pays, vous avez eu le courage de refuser la fracturation hydraulique et de l'inscrire dans une loi.

Fin mai, je suis venu dans votre pays pour demander directement aux banques franaises de ne plus financer les projets d'nergies fossiles relancs par Trump et qui oppressent mon peuple et ceux de mes frres et surs...
J'ai assist leurs Assembles gnrales. J'tais l devant des centaines d'actionnaires... pour leur poser une question : "penserez-vous nous quand vous signerez vos contrats ?"

Malgr l'hostilit de certains, j'ai tenu bon. Ils ne pourront jamais oublier l'image d'un dfenseur Amrindien au milieu de leur assemble. Et moi, je n'oublierai jamais le soutien que vous me tmoignez. Ca me donne le courage de continuer et d'imaginer qu'un jour mes enfants soient fiers du combat que nous avons men ensemble.
Poursuivons la lutte car nous pouvons la gagner avec tous les moyens dont nous disposons ! Si vous avez un compte dans une banque qui finance des projets d'nergies fossiles, faites le choix de le placer ailleurs ! Et surtout, continuez mettre la pression sur les grandes banques pour qu'elles entendent mon message."


Une ptition a t mise en ligne par les amis de la terre pour soutenir cette action :

En solidarit avec les populations amrindiennes, je demande aux banques franaises de ne pas cautionner la politique anti-climat de Donald Trump et de sengager ne pas financer les projets de transport dnergies fossiles prvus outre-Atlantique.
Edit par csv, le 31/05/17 09:02

Commenter l'article 16 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 22783

Systme Interactif Rdactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site