Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dnouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
26/04/2019 n 00:08
ENVIRONNEMENTn Article n11.1 n 17:34 n 12/04/16 n Editeur : csv
12 avril 2016
COP21 et sommet ptrolier de Pau - Lancement dune
stratgie daction non-violente et dtermine pour le
climat


Le sommet du ptrole offshore MCEDD (Marine, Construction and Engineering Deepwater Development, un sommet de professionnels de la prospection ptrolire et gazire en eaux profondes), organis dans le fief de Total Pau, a t bloqu et perturb par des militants climat pendant trois journes daffile, du 5 au 7 avril 2016.

Des vagues dactions non-violentes et dtermines ont permis de crer des conditions danormalit autour de cette rencontre entre les plus grandes compagnies ptrolires comme Total, Shell, BP ou ExxonMobil et des exploitants offshore, montrant ainsi quaprs la COP21, certaines choses ne peuvent plus se drouler comme avant, et ouvrant la voie une nouvelle squence de mobilisation pour le climat.


-
Die-in rassemblant 500 personnes le dernier jour de la mobilisation

Lire de prfrence l'article complet et illustr sur le site anv-cop21.org

Bloquer le sommet du ptrole offshore pour enclencher laprs-COP21


Cest le mouvement Action Non-Violente COP21, cr quelques mois avant la COP21, qui a lanc lappel bloquer le sommet MCEDD. Lappel na t lanc que le 26 fvrier 2016 et pourtant, en seulement six semaines, cette campagne de mobilisation a rassembl plus de 500 activistes climatiques, en pleine semaine, dans le Camp Sirne , un camp climat install au Village Emmas Lescar-Pau pendant 7 jours daffile, et a permis de mener des actions directes non-violentes massives et dtermines pendant les trois journes du sommet.

Cette mobilisation climat sinscrit dans la suite logique de la mobilisation COP21. Lobjectif tait non seulement de bloquer ce sommet, mais aussi denclencher une nouvelle phase daction post-COP21 autour de la logique suivante : faire appliquer les engagements pris par les tats du monde entier dans lAccord de Paris de contenir le rchauffement climatique en dea de +1,5C ou +2C maximum.

Action non-violente et dtermine


Les actions pour bloquer et perturber le MCEDD ont toutes t menes visage dcouvert, de manire la fois strictement non-violente et trs dtermine. Certaines actions ont mme t particulirement offensives, notamment les actions de franchissement pour pntrer dans le site du Palais Beaumont o se tenait le MCEDD, et qui tait protg en permanence par un dispositif policier et des cltures de scurit de 2 mtres de haut. Des groupes de dizaines dactivistes, serrs les uns contre les autres en blocs compacts, progressant au pas de course vers le Palais Beaumont et renversant les barrires de scurit avant de traverser les lignes des forces de lordre pour atteindre les accs du centre de congrs ont t particulirement spectaculaires.

Pour autant, les militants nont jamais us de violence contre les policiers ou les congressistes, et nont aucun moment rpondu par la violence physique ou verbale aux coups de matraques et aux gazages quils ont subis, et sefforaient mme constamment dtablir le dialogue avec les policiers et les gendarmes pendant les trois journes dactions. Les activistes rpondaient aux violences policires en scandant La police doucement ! On fait a pour vos enfants ! et en chantant le refrain dHK Sans haine, sans arme, sans violence .

Dautres actions dinterposition physique ont eu lieu comme le blocage des portails dun htel 5 toiles o taient hbergs les plus hauts responsables des compagnies participantes au MCEDD, afin de les empcher de se rendre au sommet, ou encore le blocage dun fourgon logistique de lorganisation du sommet.

Des activistes ont galement djou les trois niveaux de scurit du Palais Beaumont et sont parvenus sinfiltrer lintrieur mme du btiment, pour senchaner sur la scne juste avant les discours douverture ds le premier jour. Les activistes se sont alors exprims pendant dix minutes devant tous les congressistes ds le dbut du sommet, changeant du tout au tout le contenu du programme prvu par les ptroliers ! Plusieurs congressistes nous diront par la suite avoir particulirement apprci cette prise de parole, et tre sensibles tant au message exprim quau choix de la non-violence pour les actions menes tout au long du sommet.


Les rapports de force et les rapports de conscience

Plusieurs actions ont permis de bloquer effectivement le sommet de manire temporaire, bloquant des dizaines de congressistes lextrieur, et en dissuadant dautres qui faisaient demi-tour. Si le sommet a malgr tout pu se maintenir tant bien que mal pendant les trois journes, il sest droul dans des conditions compltement anormales en raison des dispositifs policiers permanents, des perturbations incessantes, de la rpression policire sur les militants, et du projecteur mdiatique qui sest point sur le Palais Beaumont pendant toute la dure du sommet.

Si les actions non-violentes offensives ont provoqu des ractions de rpression policire et de forts moments de tension, lattitude non-violente et la recherche permanente du dialogue de la part des militants, tant avec les forces de lordre quavec les congressistes, ont permis de nombreux changes, y compris pendant les moments les plus surralistes comme les blocages et les dlogeages. Nous croyons en la force de persuasion. Si les actions non-violentes ont branl le dispositif policier, elles ont aussi branl certaines certitudes. Jusquau dernier jour, quand les congressistes sont sortis du Palais Beaumont, nous tions encore prsents pour leur proposer de discuter avec eux, ce que la plupart ont accept. Ces changes avec les congressistes et les forces de lordre ont peu peu permis de faire voluer les regards quils portaient sur nous, nous faisant sentir que notre message avait une certaine porte, et que nous faisions tomber des barrires psychologiques, parfois de manire aussi spectaculaire que quand nous renversions les barrires de scurit. Convaincus que cest aussi dans les consciences quil faut faire bouger les lignes, il y a eu de la part des militants une volont impressionnante de convaincre, et pas seulement de bloquer. Lun de nous sest adress un policier avec une assurance dconcertante : bientt, vous viendrez avec nous, vous savez pourquoi ? Parce que cest vos propres familles qui seront en face de vous

Lattitude dtermine, dans linterposition comme dans le dialogue, traduit le caractre imprieux de la cause climatique, et confre laction contre le changement climatique une lgitimit de plus en plus forte, tant vis--vis de la presse que de la population. Cela sest ressenti dans la presse mais galement dans la solidarit que la population a exprim envers notre mobilisation, en nous apportant de la nourriture, en nous fournissant des hbergements et des moyens de transports, et en finanant une partie des frais de la campagne via lopration de crowdfunding . Certaines personnes ont galement partag avec nous des informations afin de nous aider poursuivre la lutte contre les compagnies climaticides, ce qui tmoigne l aussi dune progression des prises de consciences.

Impact mdiatique et politique


Il est noter que Total qui accueillait lvnement MCEDD est un acteur conomique majeur et respect dans la rgion, revendiquant des milliers demplois et subventionnant de nombreuses activits locales. Les diffrentes actions menes en opposition au sommet ont pourtant provoqu un dbat au niveau de la rgion de Pau, notamment grce la presse locale, qui a couvert la mobilisation de manire quotidienne et en relayant largement les revendications des militants. Deux personnalits politiques locales se sont affrontes, par tribunes interposes dans la presse : le dput des Pyrnes-Atlantiques David Habib et le maire de Billre Jean-Yves Lalanne tous deux membres du PS , le premier qualifiant les activistes d extrmistes et de fous , et le second ragissant en saluant lintelligence humaine, lhumour et la crativit des organisateurs de ces actions utiles et ncessaires .

Ds le lendemain des actions menes contre le MCEDD, vendredi 8 avril, la ministre de lenvironnement Sgolne Royal a annonc loccasion de la deuxime confrence nationale de locan un moratoire immdiat sur la recherche dhydrocarbures en Mditerrane et dclar quelle naccorderait plus aucun permis dexploration, ni dans les eaux territoriales, ni sur le plateau continental . Pour le quotidien Le Monde du dimanche 10 avril, cette annonce sonne comme une rponse aux proccupations () des militants cologistes qui ont tout mis en uvre pour perturber la rencontre des grandes compagnies ptrolires et gazires Pau, loccasion du sommet Marine, Construction and Engineering sur le ptrole offshore et le forage en eau profonde, du 5 au 7 avril .

Un dispositif de relai mdiatique particulirement massif et diversifi a t mis en place : plusieurs journalistes taient invits suivre les activistes leur permettant davoir des images depuis le cur des actions, mais de nombreux militants ont aussi particip aux oprations en tant que mdia-activistes, nous permettant davoir nos propres images. Le nombre de mdia-activistes a permis de couvrir la quasi-totalit des lieux des actions en photos et en vido, certaines actions tant menes simultanment en plusieurs endroits. Cela a aussi permis une grande ractivit de la communication, et mme un vritable direct, certains militants ayant film les actions des heures durant en les diffusant directement sur internet. Cest ainsi que certaines personnes ont pu suivre des journes entires daction depuis leurs ordinateurs ! Ces vidos en direct taient compltes par des live-tweets qui permettaient de diffuser la fois des informations complmentaires, des photos et de courtes vidos.

La ractivit des photographes et des vidastes classiques tait galement de mise puisque des albums photos ont t diffuss la fin de chaque journe, tandis que les vidastes montaient toute la nuit pour pouvoir diffuser des vidos finalises ds le lendemain de chaque action. Ce dispositif permet de multiplier limpact des mobilisations, en tmoigne la vido de la premire journe daction qui a totalis 270 000 vues en seulement 24 heures ! Pendant les oprations elles-mmes, un tel dispositif apporte galement une protection supplmentaire pour les activistes, les camras, appareils photos et smartphones dissuadant certains agents des forces de lordre dutiliser une violence disproportionne contre les militants.

Urgence climatique et stratgie de laction non-violente


Ce mode daction la fois 100 % non-violent et trs dtermin tire sa spcificit de deux lments : dune part une conscience de la nature prcise du changement climatique, et dautre part une approche stratgique de laction non-violente.

Notre dtermination tient au fait que nous avons compris quun rchauffement climatique de 4C ou 5C, que nous sommes actuellement en train de provoquer, correspond lordre de grandeur dun changement dre gologique, qui rendrait impossible les conditions de vie civilise sur Terre. Avant mme un tel rchauffement, le franchissement du seuil dimpact majeur des 2C aurait des consquences catastrophiques non seulement sur les gnrations futures, mais aussi pour les enfants qui naissent aujourdhui mme. Lexploitation de toutes les nergies fossiles disponibles sur la plante provoquerait quant elle un rchauffement de 9C, selon Michael Greenstone, professeur lUniversit de Chicago et ancien chef conomiste de la Maison Blanche. Cette conscience que le changement climatique est un enjeu central pour lhumanit nous fait alors envisager laction de dsobissance civile et laction de confrontation non-violente sous un autre jour, et les rend nos yeux profondment ncessaires et parfaitement lgitimes.

Face ce constat alarmant de la situation climatique, nous chappons pourtant au dfaitisme, au dsespoir ou au dni car nous croyons vritablement que nous pouvons relever ce dfi. Dune part car nous savons que les alternatives pour des modes de vie qui mettent radicalement moins de gaz effet de serre existent bel et bien, quelles sont dj notre porte, et quelles peuvent en plus contribuer crer un monde plus juste et plus humain, plus solidaire et plus quitable. Nous savons quelles ne suffisent pas encore rgler le problme climatique que parce quelles ne sont pas encore gnralises une chelle de masse. Dautre part nous croyons en la pertinence de la stratgie de laction non-violente pour gagner le soutien de lopinion publique, et pour permettre la diversit de la population dagir au sein dun mme mouvement citoyen grce la grande diversit des formes dactions non-violentes.

Nous prenons comme inspiration et comme rfrences des figures comme celles de Gandhi ou de Martin Luther King, ou des mouvements citoyens comme celui des Indigns Espagnols du 15-M. Nous pensons que la stratgie et la philosophie de laction non-violente peuvent impulser un mouvement citoyen large, la fois radical et populaire, capable de relever le dfi climatique : un mouvement la Martin Luther King pour le climat .

Une mobilisation non-violente de masse, appele publiquement lavance


Le choix dappeler bloquer le sommet publiquement, et lavance, a des avantages et des inconvnients. Cela a permis de mettre la pression pendant les six dernires semaines sur les organisateurs du sommet, et ainsi de crer lavance des conditions danormalit. Cest galement une manire dannoncer le type daction qui sera men : le fait dappeler publiquement montre que laction de dsobissance civile est pleinement assume, et cest aussi une manire dannoncer ds le dpart que les actions seront menes visage dcouvert et de manire non-violente. Cela montre aussi une dtermination certaine, car nous savons trs bien quune telle annonce entrane invitablement un renforcement de la scurit autour du sommet, et que cela nous prive de leffet de surprise, avec lequel nous aurions pu bloquer ds le petit matin tous les accs du sommet avec un groupe beaucoup plus rduit de militants, en djouant un service de scurit habituel plus rduit, et non pas un dispositif policier massif. Leffet de surprise est dautant plus rduit pour nous quil est trs facile pour les policiers de sinfiltrer dans le camp climat pour recueillir les informations de tous les briefings gnraux et des diffrents groupes de travail, en sinscrivant au camp climat et en se faisant passer pour un volontaire.

Article complet et illustr sur anv-cop21.org

-

Edit par csv, le 12/04/16 17:54

Commenter l'article 11 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 193391

Systme Interactif Rdactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site