Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
16/01/2019 n 01:23
ENVIRONNEMENTn Article n°2.1 n 23/11/15 n 04:27 n Editeur : csv
23 novembre 2015
ETAT D'URGENCE CLIMATIQUE : Alternatiba mobilise les 28
et 29 novembre


Le dimanche 29 novembre 2015, J-1 avant le début de la COP21, la tenue d’une grande Marche Mondiale pour le Climat était prévue à Paris. Suite aux tragiques événements qui ont plongé Paris et la France entière dans un climat de peur et de deuil, le gouvernement français a annoncé l’interdiction de toutes les mobilisations citoyennes sous la forme de rassemblements massifs à ciel ouvert, dont les deux temps de mobilisation sur le climat du 29 novembre et du 12 décembre.

-


En réaction à cette décision entraînant une restriction des libertés élémentaires et encourageant le repli sur soi en cette période où nous devrions être en mesure d’affirmer notre unité et notre soif de vivre ensemble, un appel a été lancé (cliquez ici pour le signer). Celui-ci appelle au maintien des grandes mobilisations citoyennes qui se dérouleront à Paris et en région à l’occasion de la COP21. L’enjeu est de maintenir une dynamique dont les forces, constituées de citoyen-ne-s du monde entier, agissent pour préserver nos biens communs et construire un monde plus juste, durable et solidaire.

Dans ce contexte, Alernatiba appelle donc à rejoindre :

- les marches en région qui ont été maintenues le 28 et 29 novembre, ainsi que celles dans les grandes villes du monde entier

- les nouvelles formes de mobilisation plus informelles à Paris le 29 novembre


En ce qui concerne plus précisément le cas parisien, de nouveaux modes d’action sont en cours d’invention afin de maintenir un temps de mobilisation fort en investissant d’une autre façon le parcours initialement prévu (de République à Nation en passant par le boulevard Voltaire).

L’idée consiste à faire passer, malgré l’interdiction de manifester, nos messages à travers des formes d’occupation de l’espace public artistique (collage sur les murs, peinture au sol, investir l’espace urbain dont les arbres, jeux sonores etc.) et de façon conviviale en petits groupes (débats sur les terrasses de café, porteurs de paroles en petits groupes, art de rue etc.).

Ceci est donc un appel à tous les militants Alternatiba et leurs connaissances qui habitent sur le parcours ou dans les environs très proches, pour accrocher des banderoles à leurs balcons et/ou mettre à disposition une pièce de leur appartement pour un mini-QG le 29 novembre.

Alternatiba appelle donc à maintenir la mobilisation le week-end du 28-29 novembre, sous quelque forme qu’elle soit, sur tout l’hexagone et au-delà, afin de porter le message de l’urgence climatique et des alternatives qui dessinent une nouvelle forme de vivre-ensemble.


Edité par csv, le 23/11/15 à 04:37

Commenter l'article 2 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 22636

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site