Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
26/04/2019 n 00:38
QUI SOMMES-NOUSn Article n°1.1 n 28/12/07 n 22:32 n Editeur : csv
La violence n'est pas une fatalité


" La violence n'est pas un phénomène nouveau.

Mais aujourd'hui elle fait l'objet de nombreuses communications notamment dans les médias.
En effet aujourd'hui nous assistons à l'émergence de quelque chose de nouveau.

- Une société en grande mutation, une réalité très complexe, des repères qui changent et en terme de réponse à ces changements se développent d'une manière importante des comportements d'inquiétude, de peurs, d'insécurité et de désarroi avec fréquemment la violence comme mode de réponse.

- D'autre part un autre phénomène apparaît clairement c'est l'idée que la violence n'est pas une fatalité et qu'elle se prévient. Cette idée avance lentement mais réellement malgré des tentations de modes plus répressifs.


Comment prévenir ?

- Par l'apprentissage du vivre ensemble, Charles Rojzman analyse que notre vivre ensemble est malade et qu'il est urgent d'apprendre à le soigner. Ce savoir dépend de notre capacité tant individuelle que collective à coopérer, à maîtriser nos peurs, nos préjugés et bien sûr notre violence.

- Par l'apprentissage de la gestion des conflits :

- le conflit c'est une réalité pour chacun de nous
- c'est quelque chose de positif
- accepter de le vivre et de le gérer
- ne pas résoudre un conflit c'est aller vers la violence

- Par une action précoce. Les chercheurs de l'OMS s'accordent pour dire qu'il est important de développer ces capacités d'apprendre tout cela le plus tôt possible, la prévention est véritablement efficace si elle est mise en oeuvre dès la petite enfance.


En conclusion :

Quand la violence arrive, c'est souvent une explosion qu'on n'attendait pas. Nous sommes démunis, désorientés, et nous rentrons dans l'urgence dans un cycle infernal de violence et de répression.

Par contre la prévention demande de la capacité d'anticipation, de temps, de l'apprentissage. Il s'agit d'une véritable culture que nous connaissons peu encore que nous ne savons pas vraiment nommer encore. Certains appellent cela la non-violence.

C'est pourquoi le projet s'adresse principalement aux enfants, à leurs parents, à leurs enseignants et éducateurs dans un objectif de prévention."






Commenter l'article 1 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >



Contacter le MAN Aveyron

Par mail :
nonviolence.man12@gmail.com

Par téléphone :
Marguerite Puech
05 65 68 32 84




Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN


*

-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 193434

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site