Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
24/04/2019 n 08:31
RELATIONNELn Article n°98.1 n 01/11/15 n 18:50 n Editeur : csv
novembre 2015
De l'intolérance à l'ouverture d'esprit


"Les prospectives actuelles, ne le cachons pas, sont sombres dans la crise abyssale de civilisation que nous connaissons. D'où la charge et responsabilité redoutable pour les éducateurs de paix, dans quelque lieu officiel ou informel qu'ils agissent, d'inaugurer sans trêve un chemin qui n'a pas encore de chemin, qui est le chemin et la vie, le chemin de la vie."
Bruno Mattéi, professeur de philosophie honoraire à l'ex-IUFM de Lille


La Lettre "Eduquer à la non-violence et à la paix" N°33 d'octobre 2015, à destination des enseignant et éducateurs aborde la thématique "De l'intolérance à l'ouverture d'esprit" :

-


"L’intolérance empêche la rencontre, la compréhension. Elle coupe toute relation ou la rend très délicate…

Pourquoi sommes-nous parfois intolérants lors d’une première rencontre ou même après ? Qu’est-ce qui provoque en nous des réactions d’intolérance dans certaines situations ? Le choc de nos pensées? De nos manières de vivre ? Nos émotions ? L’approche que nous ressentons agressive ? La difficulté de communication ? Notre éducation reçue ?

« Chacun a de bonnes raisons de penser ce qu’il pense, de ressentir ce qu’il ressent, de dire ce qu’il dit, de faire ce qu’il fait » selon le postulat de cohérence de l'I.R.I.S. Mettre cette maxime en vie demande un vrai changement d’approche, de positionnement.

Elle invite à changer de paradigme, à oser se décentrer de soi pour nous permettre de comprendre l’autre dans ses pensées, émotions, réactions, habitudes de vie, … « chausser ses mocassins » comme le disent si bien les indiens.

Cela demande aussi de changer son rapport à l’autre, de cesser de penser en plus ou en moins, en rapport de forces, de lâcher l’idée de hiérarchie pour oser la coopération, la confiance mutuelle en appui sur des valeurs sûres : sincérité, loyauté, fidélité à la parole donnée. Pour cela, il faut oser « lâcher » les idées de performance, compétition, rivalité.

Cette approche, toute différente, invite à ouvrir son esprit : « les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix » (préambule de l’acte constitutif de l’Unesco).

Pour :

- découvrir l’autre dans ce qu’il est, pense, vit
- respecter chaque enfant dans ce qu’il est profondément pour lui permettre de s’élever, de grandir et devenir lui
- s’enrichir des différences de tous les autres pour grandir, évoluer soi même
- devenir bienveillant

Ce n'est pas simple quand nous avons été éduqués à écouter et nous taire, à obéir sans discuter, à se plier aux règles fixées sans explication aucune. Cela a provoqué en nous des blocages, des réactions par réflexe, et même des pensées dogmatiques. Changer de logique est alors difficile, demande des efforts.....

Cela demande d'oser un changement de regard sur soi-même pour oser changer son regard sur l'autre et ainsi pouvoir accueillir les ressentis de l'un et de l'autre, répondre aux besoins de chacun, accepter les différences, oser la tolérance.

Bruno Mattéi, dans son analyse, dévoile pour nous un pan nouveau de l’aventure humaine et de tous ses possibles pour changer de paradigme, oser l’éducation à la paix et la non-violence.
Les témoignages sont, pour chacun, des clés pour
oser se lancer et y entraîner les enfants, les jeunes que nous avons la responsabilité d’éduquer : projets, ateliers, interventions multiples et diverses dans des domaines variés. Les fiches pédagogiques sont (chacune) des « petits trésors » à expérimenter, vivre pour développer l’empathie, oser le changement de regard…"

-


Vous trouverez dans la lettre :

L’analyse de fond de Bruno Matteï, professeur de philosophie honoraire à l’ex-IUFM de Lille.

De nombreux témoignages :

Mémoire de l’Avenir, L’art pour changer de regard
Stéphanie TRUCHOT, Mallette de Paix d’Agogie
Marie LEBRUN-BENARD, Favoriser un climat serein dans un groupe: proposer et ritualiser des temps de centrage
Françoise DYUCK, Construire la paix à petits pas : Bilan après un an de jeux coopératifs avec les enfants de 5 à 8 ans
La Commission Quinzaine/Forum de la Coordination, Mise en vie des projets de la Coordination ENVP
J.F BERNARDINI, Comprendre pour ne pas répéter
Boris BOUARD, Changer de regard
Florent PASQUIER, De l’intolérance historique des systèmes informatiques à l’ouverture actuelle des consciences - Episode 1…
Marylin WOLF-ROY, Porter un regard positif sur soi et sur l’autre en jouant

Mais aussi des fiches pédagogiques et ludiques :

Brigitte Mezdag, Vivre en relation
Marie RENOUARD, Relation avec les autres – Estime de soi
Guillaume TIXIER, Apprendre l’empathie avec le théâtre et le théâtre forum
Boris BOUARD, Du stéréotype au préjugé
Annie GHILONI, Face à un inconnu


Télécharger la lettre

Lire les lettres précédentes


Edité par csv, le 03/11/15 à 06:53

Commenter l'article 98 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >



Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Programme des stages individuels proposés par l'IFMAN sud-ouest





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189708

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site