Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
17/02/2019 n 00:10
SOCIALn Article n°333.1 n 18:07 n 29/01/19 n Editeur : csv
29 janvier 2018
Face à l’urgence climatique, les militants se tournent
vers la désobéissance civile


Article d'Audrey Garric paru dans le Monde le 25 janvier 2019

"L’action directe s’est démocratisée. Elle attire de plus en plus de citoyens, qui veulent inverser le rapport de force et retrouver un collectif.

-


Ce samedi de janvier, deux groupes se font face. D’un côté les gendarmes, qui forment un barrage pour protéger un champ d’OGM. De l’autre, une dizaine de militants venus le faucher. Tous sont non violents ; seul le froid mord. Une activiste s’approche et s’allonge aux pieds des forces de l’ordre. Surprise, relâchement, confusion. Profitant de la brèche, des jeunes se faufilent à travers les brigadiers et atteignent les cultures. Ou plutôt le jardin, puisque cette scène est en réalité un jeu de rôle, organisé au sein d’une coquette villa de banlieue parisienne, à Chaville (Hauts-de-Seine), dans le cadre d’une formation à la désobéissance civile axée sur la lutte contre le changement climatique.

Depuis quelques mois, ces stages connaissent un engouement sans précédent. De plus en plus de citoyens ne se contentent plus de manifester ni de signer des pétitions : ils veulent s’engager plus frontalement, agir directement. Samedi 26 et dimanche 27 janvier, alors qu’est organisé un week-end de mobilisation pour le climat dans 90 villes de France (et une quinzaine à l’étranger), ils défileront bel et bien dans la rue, mais opteront également pour des modes d’action alternatifs : die-in, sit-in, chaînes humaines… La désobéissance civile sera débattue lors d’une « agora pour le climat », sorte de grand débat qui se tiendra dimanche, place de la République, à Paris.


« Réagir face aux violences policières »

« La désobéissance civile, c’est le fait de désobéir à des lois injustes pour le bien commun, c’est-à-dire l’écologie, les droits humains, ceux des animaux, ou sociaux », explique le formateur Rémi Filliau. A Chaville, ce jour-là, c’est de climat qu’il s’agit. Une quinzaine de personnes sont venues se former à l’appel du mouvement de désobéissance Extinction Rebellion France, qui se lance dans l’Hexagone sur le modèle du grand frère britannique, « XR » comme on le surnomme."
Edité par csv, le 29/01/19 à 19:36

Commenter l'article 333 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1445 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 79729

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site