Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
19/01/2019 n 20:19
SOCIALn Article n°85.1 n 18:11 n 07/11/10 n Editeur : csv
7 novembre 2010
Restriction de l’aide médicale d’État aux sans-papiers


Jean Malié, président du comité des réfugiés de Rodez nous livre sous forme d'un cri du coeur sa colère face à la nouvelle disposition votée le 2 novembre par nos députés visant à restreindre l’aide médicale d’État aux sans-papiers :

-

égoïsme éhonté

"Messieurs les Députés ont tout récemment, majoritairement, refusé de donner un coup de rabot, léger, à leurs retraites.

Mais la même majorité, du moins je le suppose, a trouvé des économies à faire, chez les autres !

Mardi elle a décidé ont décidé de restreindre l’aide médicale d’État aux sans-papiers :

Comment ?  - en demandant un « droit d’accès » de trente euros pour un service qui était précédemment gratuit.

Trente euros ce n’est pas grand-chose ! Sauf que, quand on est sans papiers en situation irrégulière on n’a aucune ressource et pas le droit de travailler.

Si on est dans la situation provisoire de demandeur d’asile auprès de l’OFPRA (Office Français Pour les Réfugiés et Apatrides) on perçoit sous certaines conditions une aide journalière d’environ 10 €. Trente euros c’est le dixième des ressources mensuelles dans ce cas !

Que diriez-vous si on amputait vos revenus de 10% de plus ?

Depuis des années nous constatons le grignotage des droits pour les demandeurs d’asile et l’augmentation des frais pour la moindre démarche !

Ainsi pour la délivrance d’un titre de séjour d’un an on demande maintenant 100 euros (l’an passé c’était 70 euros. Cinquante pour cent de mieux !

Dommage que les salaires n’aient pas eu le même taux de réajustement. Tranquillisez-vous il n’y en aura aucun, de réajustement

Ceci n’est qu’un exemple : il est facile, quand nous sommes confrontés quotidiennement à ces difficultés nouvelles, s’ajoutant aux anciennes, d’en trouver d’autres.

Tout est fait pour dissuader les demandeurs d’asile de venir en France, parfois en « tutoyant » les lois de notre pays et les règles internationales.

Ce serait risible si ce n’était si grave ! Nous sommes, une fois de plus, indignés et nous avons honte pour notre patrie."
Edité par csv, le 18/11/10 à 13:10

Commenter l'article 85 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 29657

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site